France – Portugal (0-1) : les notes des Bleus

Voilà ! L’Euro 2016, c’est fini ! Sur cette finale opposant la France au Portugal, ce dimanche 10 juillet 2016. Un Euro qui nous aura enthousiasmés, grâce aux Bleus, à l’Allemagne, l’Italie, l’Islande, et qui nous aura aussi bien emmerdés, grâce au Portugal, à Cristiano Ronaldo et à la Seleção. Un Euro 2016 qui s’est conclu en apothéose sur une victoire finale dégueulasse d’une équipe du Portugal dégueulasse, à l’issue d’une finale dégueulasse, remportée 1 but dégueulasse à 0, au bout des prolongations dégueulasses. Bravo aux vainqueurs, il faut savoir être fair play. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cette finale de l’Euro 2016 France – Portugal (0-1) !

France - Portugal (0-1) : les notes des Bleus

France – Portugal (0-1) : les notes des Bleus

Lloris (6) : Merci Hugo. Notre capitaine est monté en puissance dans cet Euro avec des notes toujours meilleures. Et en finale, il a été parfait. Jusqu’à cette 109e minute de merde… Eder, putain (109e).

Evra (6,5) : Merci Patrice. Passé de Pat Hibulaire à Tonton Pat. On sera pas mal moqué de lui et de son niveau de jeu, mais qui aime bien châtie bien. Remarquez, c’est con : qui n’aime pas châtie bien comme il faut aussi.

Umtiti (5,5) : Merci Samuel. Un bel été pour lui : une première sélection en quart de l’Euro 2016, une signature au Barça, une finale d’Euro… Et le mois de juillet est pas fini. Retrouvez bientôt : Umtiti meilleur joueur du tournoi, Umtiti médaille d’or aux JO, Umtiti miss Camping 2016…

Koscielny (5) : Merci Laurent. Le successeur d’un autre Laurent, Laurent Blanc. Le nouveau Président ? Pour un mec originaire de Corrèze, ça fait sens. Mais pour ça, il faudrait prendre le dessus sur Eder (109e)…

Sagna (6) : Merci Bacary. Pour ton boulot défensif et aussi parce que, selon Wikipedia, « rarement pris en défaut par son adversaire, il n’hésite jamais à apporter le surnombre sur son aile »… Comme quoi, Wikipedia…

Matuidi (7,5) : Merci Blaise. NE COUREZ PAS À CÔTÉ DE BLAISE ! Il ne maîtrise pas très bien ses trajectoires et il pourrait vous blesser.

Pogba (4,5) : Merci Paul. Même si, ce soir, après le dab, tu nous as montré une autre de tes capacités : la daube.

Payet (4) : Merci Dimitri. D’avoir renvoyé Cristiano Ronaldo à la douche en avance (7e). Même si finalement tu n’as existé que contre les unijambistes roumains et albanais. Même si, sur la demi-finale et la finale, tu as une note moyenne de 3,5. Même si tu es soutenu par Pierre Ménès. Merci, de rien, au revoir Messieurs-dames. Remplacé par Coman (57e), prêt pour le 100m à Rio.

Griezmann (6) : Merci Antoine. Je rappelle que Griezmann a des origines portugaises… Ce qui explique donc cette moustache hideuse qu’il arbore parfois. Quoi qu’il en soit, merci à l’équipe de France, merci à la bande à Grizou. Hou hou.

Sissoko (8) : Merci Moussa. Parcours professionnel : Toulouse, Newcastle, finaliste de l’Euro 2016. C’est un peu comme si un cycliste né au Kenya, spécialiste du contre-la-montre, remportait 3 Tours de France… Moussa a-t-il planqué un moteur dans son short ? Notre caméra thermique y a repéré un engin suspect en tout cas. Remplacé par Martial (109e), qui n’a pas pu nous sauver…

Giroud (5,5) : Merci Olivier. Tu nous auras fait oublier le mec du Real Madrid. Tu as fait le boulot dans cet Euro, avec une belle collection de bonnes notes. Finalement, qu’est-ce qu’il te manque pour être le meilleur attaquant du monde ? De la vitesse, de la technique et de la précision ? La belle affaire… Remplacé par Gignac (78e), le Ballon d’or… mexicain (true story).

Merci à tous de nous avoir suivis durant cet Euro. Le Yaourt du Sport est en réflexion sur son avenir, donc n’hésitez pas à nous dire ce que aimeriez voir sur ce blog. Dites-le en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

15 réflexions au sujet de « France – Portugal (0-1) : les notes des Bleus »

  1. Merci Babass

    Un 6,78 de moyenne pour l’ensemble de tes commentaires sur tout cet Euro, pas toujours aidé par le jeu…
    Merci pour ton humour, tes analyses décalées….

    On se retrouve pour le mondial 2028 !!!

    Vive la vie

  2. « Dégueulasse » is also probably the flavour of the Portuguese jizz in your faggoty french mouths. The posture after defeat is what determines one’s dignity, and you have proved to have none. Pouting and throwing a tantrum like a spoiled brat. Pathetic..

    • Hi,

      I do not think what is written in this paper is a general feeling; Indeed, I think it is the opposite…
      So, before writing that kind of stupid comment and insulting a whole nation, you should be more dicerning and measure your words…

      @babbass: je ne partage pas du tout votre point de vue sur Payet. En plus, il peut mettre un coup de franc à tout moment; après sa sortie on avait plus grand monde pour les tirer.
      Le yaourt du sport devrait s’arrêter suite à cet article « déguelasse ».

      • Avant sa sortie non plus, on ne peut pas dire que les coups de pied arrêtés étaient très dangereux… Et Griezmann n’est pas trop maladroit.
        Mais c’est promis : si le Portugal s’arrête suite à cet Euro « dégueulasse », le Yaourt du Sport s’arrêtera également.

    • Waouh … Quand je pense qu’on m’a demandé ce que je foutais sur ce blog !

      Sont pas très éduqués les Vikings ! Ont pas trop le sens de l’humour non plus ! Mais c’est pas un scoop. Y a qu’à voir « la légende » et la pastèque qui lui sert de crâne.

      Sans rire, ça m’a fait penser à une ex qui me disait « dégueulasse » et aussi « surtout t’arrête pas  » ! Y avait un peu de jizz aussi, si je me souviens. C’était le bon temps :-)

      @babasse : merci pour les commentaires, un bon 8.27, pour moi

      • Merci à toi ! :)
        Quant à notre ami suédois, je ne sais pas comment il a atterri ici… Mais, sans rire, je serais content qu’il ne s’arrête pas à cet article qui lui a déplu et qu’il revienne nous voir de temps à autres.

  3. Décidément, ces portugais n’ont aucun savoir vivre. non contents de piquer le boulot à nos maçons italiens, voilà qu’ils fauchent à nos footballeurs, le titre européen dont les allemands avaient décidé de leur faire cadeau.
    Comme dit le proverbe : » qu’importe que le 12 soit triste, si le 13 est gai » et c’est bien là le problème, pas de Trézéguet pour marquer le but salvateur.
    le secteur de l’attaque française m’a rappelé le Sahara : un désert où il y avait souvent trop peu de Bédouins. Normal, avec des milieux qui avancent à la vitesse d’un chameau …
    une satisfaction (la même que toi) : les 6 sokos ils étaient au moins 9 ce soir !
    Globalement, rien de scandaleux à ce résultat final : pendant toute la compétition on a été sur le tranchant de l’instrument à couper les poils (1) et on ne peut pas en permanence avoir le postérieur entouré de pâtes (2)
    traduction pour les nuls:
    (1) le fil du rasoir
    (2) le cul bordé de nouilles
    au final (et en finale) ce qui manque à cette équipe de France, c’est un milieu comme Bayrou, capable de distribuer aussi bien à gauche qu’à droite …

    • Finalement, à part le milieu et l’attaque, il nous manquait plus qu’une défense irréprochable, et le titre était à nous. Le foot se joue à peu de choses…

  4. Dans une version alternative spatio-temporelle Gignac marque d’une frappe rasant le poteau droit à la 92ème minute, Ronaldo ne vient pas marcher sur les pieds de Deschamps à la 122 ème, mais la France ne se qualifie pas pour le mondial 2018 commençant le 6 septembre par un hideux 0-6 contre le Belarus. Finalement j’aime mieux la version avec le but d’Eder à la 119 ème mais dans cette version c’est la Suisse qui passe 1-0 au Portugal en qualification, et la Hongrie qui lui en met 6 contre 6 (4 buts d’hélicoptère de Christiano Ronaldo) et 35-34 aux penalties.
    Dans les deux versions le yaourt des sports perdure !

  5. Je me demande si insulter Domenech après 3 branlées en poule c’était pas plus marrant que de chialer avec Deschamps en finale !

    Perso, je me tâte !

  6. Ping : Allemagne - France (2-2) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *