La Premier League est-elle le meilleur championnat du monde ?

Les pires attaquants de Premier League

Les 5 meilleurs joueurs de l’histoire de la Premier League

Cette année encore, les clubs anglais n’ont pas brillé sur la scène européenne, où leur aventure s’est arrêtée dès les huitièmes de finale. Pas un seul d’entre eux n’a pointé son nose en quarts de finale, que ce soit de Ligue des champions ou de Ligue Europa. Et pourtant, il y a toujours un nombre conséquent d’emmerdeurs pour vouloir nous convaincre que la Premier League est le meilleur championnat du monde. Et que même s’ils sont nuls en coupe d’Europe, il y a plein de facteurs qui font que ce n’est pas de leur faute et que c’est justement parce qu’ils sont trop forts qu’ils ne gagnent pas la Ligue des champions. Le Yaourt du Sport se dresse pour mettre fin à cette arnaque. Alors qui c’est les plus forts ? Évidemment pas l’Angleterre.

La Premier League à la rue ces 3 dernières années

Commençons par quelques chiffres… Avant toute chose, il fallait se demander quel horizon de temps choisir pour cette étude. Pour avoir un bon aperçu de la situation actuelle, nous avons décidé de nous pencher sur les trois dernières années de Ligue des champions et de Ligue Europa. Au menu, quelques statistiques sur les 5 « grands championnats européens » (Angleterre, Allemagne, Espagne, France, Italie) dans les deux coupes d’Europe pour les saisons 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015… En consolidant ces trois périodes, voilà ce que ça donne :

Ligue des champions

La Premier League en Ligue des champions ces 3 dernières années

La Premier League en Ligue des champions ces 3 dernières années

– Engagés = Nombre d’engagés en début de Ligue des champions
– Quarts/Engagés = Nombre de qualifiés en quarts / nombre d’engagés au début
– Demies/Engagés = Nombre de qualifiés en demies / nombre d’engagés au début
– Finale/Engagés = Nombre de qualifiés en finale / nombre d’engagés au début

Premier constat : la Premier League est le championnat comptant le plus de représentant en Ligue des champions depuis 2012, à égalité avec l’Espagne. Pourtant, ce sont bien les Anglais qui en comptent le moins en quarts, à égalité avec les Italiens. De plus, en trois saisons, un seul club anglais en demi-finale et aucun en finale. Seule la France fait pire. Et en termes de ratios, la Premier League est dernière pour les quarts de finale. On peut également noter que proportionnellement à leur nombre de clubs inscrits, il y a moins de clubs anglais en quarts de finale que de clubs espagnols ou allemands… en finale !

Ligue Europa

La Premier League en Ligue Europa ces 3 dernières années

La Premier League en Ligue Europa ces 3 dernières années

– Quarts/16es = Nombre de qualifiés en quarts / nombre d’engagés en 16es
– Demies/16es = Nombre de qualifiés en demies / nombre d’engagés en 16es
– Finale/16es = Nombre de qualifiés en finale / nombre d’engagés en 16es

En Ligue Europa, ça va un peu mieux. On constate qu’avec un club en demi-finales ou en finale, la Premier League fait mieux que l’Allemagne… ou la France. Et avec 3 clubs en quarts, le championnat anglais tient la dragée haute à l’Espagne et l’Italie, sans toutefois les devancer. Ce constat est toute fois à nuancer : c’est en 2012-2013 que la Premier League a placé 3 de ses représentants en quarts de finale de Ligue Europa et un en finale (Chelsea). Depuis, vous l’aurez compris, aucun club anglais n’a atteint les quarts de finale de la C3, ni en 2014, ni en 2015.

Les chiffres parlent donc d’eux-mêmes : si en Ligue Europa, la Premier League garde la tête hors de l’eau grâce à une excellente saison 2012-2013, elle sombre complètement en C1. Alors qu’elle compte le plus grand nombre de clubs engagés, une infime partie d’entre eux passe l’écueil des huitièmes de finale et elle affiche des ratios à peine supérieurs à ceux de la Ligue 1. Pour le meilleur championnat du monde, ça la fout mal…

C’est parce que la Premier League est le championnat le plus difficile

Heureusement, il y a des raisons qui expliquent pourquoi la Premier League se waffle à ce point. Et celle qui revient le plus souvent est que le championnat anglais est le plus difficile du monde. En effet, d’après José Mourinho, Arsène Wenger, Brendan Rodgers (… bref, tous les entraîneurs de Premier League), il n’y a que des bonnes équipes en Premier League et chaque club, même mal placé, peut battre les meilleurs… Par conséquent, tous les matchs sont durs à gagner, alors que dans les autres pays, il suffit de se présenter pour que les autres déclarent forfait. Admettons. Mais prenons le problème dans l’autre sens : s’il est si compliqué de gagner à Stoke ou à Leicester, est-ce que ce ne serait pas parce que les « meilleurs » ne sont pas assez bons ? Non parce que ces fameuses terreurs de Premier League, elles ne brillent pas tellement non plus en coupe d’Europe… Donc les clubs anglais seraient très forts, mais que quand ils jouent les uns contre les autres. Extrapolons un peu : pour juger objectivement le niveau de l’équipe nationale d’Angleterre, vous préférez vous appuyer sur leurs séances d’entraînement ou sur leurs performances en Coupe du monde ? Et sinon, quand le PSG a du mal contre Bastia ou Guingamp, doit-on en déduire que ces derniers sont excellents ou que le PSG n’a pas un niveau suffisant ?

C’est parce que la Premier League est plus fatigante

Et pas seulement parce que tous les adversaires sont supposés être forts ou costauds physiquement. Mais aussi et surtout, parce que, vous comprenez ma bonne dame, en Premier League, on joue le « Boxing Day ». Sans rentrer dans les détails et dans l’historique de cette super tradition, ça signifie que les joueurs du championnat anglais jouent entre Noël et le Jour de l’An, pendant que leurs collègues européens se touchent la noodle à Courchevel, Méribel ou Sarcelles. Et cette période serait déterminante puisqu’elle pourrait expliquer, presque à elle seule, pourquoi les clubs anglais sont moins performants en Europe : ils ne se reposent pas à Noël, donc ils sont fatigués, donc ils se font éliminer par ces gros glandeurs qui ont bien rechargé leurs batteries en décembre. Bon, par contre, en Angleterre, il y a autant de matchs qu’en Espagne, Italie ou France, donc il doit bien y avoir un moment où ils se reposent tandis que les autres jouent, non ?…

Ah et j’ai un petit tuyau pour les dirigeants de la Premier League ! J’ai pensé à un truc révolutionnaire et, je suis pas salaud, je vous le donne. Si c’est à cause du Boxing Day que vos clubs se font virer… Je suis peut-être un déglingo (comme disent les jeunes voyous), mais si vous arrêtiez cette connerie ? Comme ça, puisque vous êtes les meilleurs, vous gagneriez la Ligue des champions à chaque fois ! Brilliant, isn’t it ?

« Et tu crois que la Ligue 1, c’est mieux, fdp ? »

Non.

Alors, c’est quoi le meilleur championnat du monde ?

Si on s’appuie encore une fois sur les chiffres des trois dernières années en Ligue des champions et en Ligue Europa, il n’y a pas photo : la Liga est la meilleure. Des esprits chagrins rétorqueront qu’il n’y a que le Barça et le Real, et rien derrière. Je leur répondrais que l’an dernier, l’Atletico Madrid était en finale de la Ligue des champions et que le FC Séville a remporté la Ligue Europa en 2014 et 2015. C’est déjà pas mal. Mais soit. Peut-être que ce n’est tout simplement pas suffisant pour déterminer qui est le meilleur championnat. Mais j’ai la solution pour le savoir : il faudrait faire une « anti Ligue des champions », qui consisterait en une compétition qui réunirait les pires équipes de chaque championnat. Vous allez me dire : est-ce que ça suffirait pour avoir la réponse à notre question ? Peut-être pas. Mais avouez que des affiches Évian – Paderborn ou Burnley – Eibar, ça aurait de la gueule.

Et vous, vous préférez l’Angleterre ou le tennis ? Venez raconter votre vie en commentaires, ou sur le Facebook du Yaourt du Sport ou le Twitter du Yaourt du Sport !

B.

8 réflexions sur « La Premier League est-elle le meilleur championnat du monde ? »

  1. plutôt d’accord avec toi sur l’ensemble de tes commentaires (tu vois que quand tu te force un peu , tu obtiens l’adhésion des vrais spécialistes)
    j’ai pointé un autre argument pour expliquer certains échecs des anglais: le syndrome Jeanne d’arc . Lorsqu’ils se pointent dans des pays à majorité catholique, ce qu’ils ont fait à notre pucelle préférée, met mal à l’aise ces anglicans. c’est en tout cas ce que j’ai lu dans un article du Pèlerin …

  2. Trop classes les tableaux, tu les as fait sur Excel ? :D Pour être plus sérieux, très bon article, les stats parlent en effet d’elles-mêmes et c’est vrai que la Liga et la Bundesliga ont été bien plus performantes ces dernières années que la Premier League. Je pense aussi que ce réflexe de dire que la Premier League est supérieure est du à feux facteurs supplémentaires : il y a en Angleterre plus de gros clubs historiques suivis à l’étranger, et ces clubs-là ont une réputation qui les précède, même quand les résultats ne sont pas au rendez-vous. Aussi, il serait intéressant de faire exactement les mêmes statistiques sur 2008-2011 par exemple. Il y a eu un moment, il n’y a pas si longtemps que ça, où les quarts de finale de la LDC étaient trustés par les clubs anglais, et je pense que ça a toujours un impact à l’heure actuelle dans l’inconscient collectif.

    • On a sous-traité la partie tableaux à une agence de com !… Non, bien sûr, un bon vieux Excel des familles ! ;)
      Ouais, un peu avant, les anglais étaient performants, surtout Chelsea et Man U en fait. Et si on remonte encore un peu, Arsenal et Liverpool. Mais pour rejoindre ce que tu dis, là où la Premier League est très forte, c’est pour s’exporter. C’est certainement pas aujourd’hui le meilleur championnat, mais c’est celui qui sait le mieux se vendre. Il suffit de voir ce que chaque club empoche en droits télé. L’Angleterre reste identifié comme la terre de naissance du foot et l’histoire de ses clubs fait recette à l’étranger. Mais si cette période de disette dure un peu trop, ça va commencer à être difficile de convaincre les diffuseurs asiatiques juste avec des « mais si, on est les meilleurs, regardez, on a Drogba et Van Persie ! Ils peuvent plus jouer 90 minutes, mais ils ont encore la classe ! »

  3. une seule réponse, ou plutot question, quel équipe de podium des championnats européens serait capable de diriger la premier league et de lever la champions league cup?

    • Si on s’en tient aux matchs européens des clubs anglais cette année, il y en a un certain nombre…

  4. Ping : Les notes des Bleus pour France - Belgique (3-4)

  5. Ping : Albanie – France (1-0) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.