Top 5 des meilleures simulations de foot

Valbuena, roi de la simulation

Pourquoi Valbuena pour illustrer les simulations ? Au hasard…

Figurez-vous que les footballeurs ne sont pas tous des modèles de sportivité et de fair-play. J’imagine bien votre surprise à la lecture de ces quelques mots, mais quitte à jeter un pavé dans la mare, je vous annonce qu’il y a effectivement certains joueurs prêts à tricher, souvent pour obtenir un penalty. Finalement, comme d’autres, les footballeurs simulent quand ils n’arrivent pas à jouir d’un penalty autrement.

Nous vous avions déjà montré il y a quelques mois la simulation grotesque de Leonardo Bonucci. Allons plus loin cette fois et admirons ce Top 5 des meilleures ou des pires simulations de foot !

5. Rivaldo

Et oui, même en pleine Coupe du monde, même face à une équipe supposée plus faible, certains ne se privent pas pour en faire des caisses. Coupe du monde 2002, Brésil – Turquie : le décor est planté pour une simulation lamentable de Rivaldo, pourtant un des meilleurs joueurs du monde à l’époque. Et le pire, c’est que ça a marché… Pour moi comme pour beaucoup, il y a eu un avant et un après ce match. Avant, j’étais fan, j’avais même un maillot du Barça floqué avec son nom. Après, j’aurais souhaité que sa carrière s’enterre jusqu’à ce qu’il finisse par jouer en Ouzbékistan ou en Angola… Souhait exaucé.

4. Morten Gamst Pedersen

Celle-ci vaut surtout pour le petit coup d’œil en arrière avant de se vautrer grossièrement, que l’on voit bien avec le ralenti. Elle est l’œuvre de Morten Gamst Pedersen, international norvégien (encore le fameux humour norvégien !) de Blackburn, en déplacement à Arsenal. D’autant plus drôle que le défenseur le plus proche (vous aurez reconnu la coupe de cheveux de Bacary Sagna) est bien trois mètres derrière ! « Absolutely disgraceful » pour le commentateur. Heureusement, l’arbitre n’a pas sifflé.

3. Emerson Acuña

Celle-là est la plus exotique de ce Top puisqu’elle nous vient de Colombie, lors du match opposant l’Atletico Junior à l’America de Cali, deux rivaux du championnat national. Et le joueur de l’Atletico, Emerson Acuña, seul dans la surface, nous gratifie d’un saut de l’ange qui frôle la perfection sur le plan artistique. Tant et si bien que l’arbitre, pourtant bien placé, accorde le penalty ! Mais certainement pas de corruption, pas de polémique.

2. Alberto Gilardino

Une des plus belles de l’histoire, incontestablement. Nous jouons les huitièmes de finale de la Ligue des champions 2006-2007. Le Milan AC se déplace à Glasgow pour y affronter le Celtic, mais a du mal à trouver l’ouverture. Et à vingt minutes de la fin, Gilardino est lancé dans la profondeur et sort un geste technique inégalable : il échappe au tacle d’un défenseur, fait un, deux, trois, quatre pas et s’effondre. La grande classe. Bilan : un carton jaune pour simulation. Sévère. Ironie de l’histoire : le Milan AC remportera le trophée.

1. Fabrizio Ravanelli

Sans tomber dans le cliché, le haut de ce top devait nécessairement être trusté par les Italiens et surtout par le maître en la matière. Forcément, quand on pense « simulation » au foot, on pense à Fabrizio Ravanelli. Sa performance quand il jouait à l’OM – et dans un match face au PSG ! – a marqué les esprits à jamais. Un débordement de l’Italien qui entre dans la surface, un duel face à Rabesandratana, son pied droit qui heurte son mollet gauche, une chute les bras levés… Et magie de l’instant : l’arbitre siffle penalty. Transformé par Laurent Blanc, qui donne ainsi la victoire à Marseille, qui avait ouvert le score par Xavier Gravelaine… Un match et une action d’anthologie.

Vous connaissez d’autres simulations aussi ridicules ? Envoyez-nous les vidéos ! En commentaires, sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

2 réflexions au sujet de « Top 5 des meilleures simulations de foot »

  1. Ping : Borussia Dortmund – Bayern Munich : les notes du match (1-2) ! | Le Yaourt du Sport

  2. Ping : Top 5 des blessures les plus stupides du foot | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *