PSG – Porto : les notes des Parisiens

Le Paris Saint-Germain était attendu au tournant après sa piteuse défaite à Nice en championnat. Et les Parisiens ont répondu présents avec une solide victoire 2-1 face au FC Porto, devant un public tout acquis à leur cause qui les a sifflés à la mi-temps et acclamés à la fin. Une victoire méritée, même si empreinte d’un brin de réussite, qui leur permet de finir la phase de poule de Ligue des champions à la première place, ce qui aura son importance lors du tirage au sort des huitièmes de finale ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des joueurs du PSG pour ce PSG – FC Porto.

PSG - Porto : les notes des joueurs du PSG

Sirigu (6) : Assez peu de travail en première mi-temps puisqu’il ne peut rien sur le but portugais. Une excellente sortie dans les pieds de Jackson Martinez (69e) qui lui permet de doucher les intentions adverses, ainsi que les velléités de titulaire de son rival au poste de gardien. Un bon gardien, c’est peut-être ce qui a manqué à Porto ce soir.

Maxwell (6,5) : Une prestation intéressante, avec notamment une bonne concentration en défense et une passe décisive sur coup franc à la 29e minute, qui s’ajoute aux bonnes impressions qu’il a laissées récemment. Il est de plus en plus indiscutable sur le flanc gauche, mais attention ! La concurrence de Tiéné est toujours là !… Non, je plaisante !

Thiago Silva (8) : 29e minute : coup franc de Maxwell déposé sur la tête de Thiago Silva, qui sort du bois pour envoyer un missile dans la lucarne de Helton. Et là, on se dit : heureusement que les défenseurs parisiens sont là. En outre, le capitaine du PSG aura été impeccable en défense. Meilleur défenseur du monde ?

Alex (5) : Et le marquage ??? Sur le but de Porto, il est bien trop statique, comme déconnecté (33e). Pas si mauvais, mais souffre de la comparaison avec son compatriote. 84e meilleur défenseur du monde ?

Van der Wiel (5,5) : Toujours pas flamboyant, mais il a tenté de jouer simple et ça lui a plutôt réussi. On a clairement vu du mieux, notamment en défense où il s’est appliqué, même s’il est encore loin du niveau qu’on avait pu observer il y a deux ans déjà.

Chantôme (7) : Arrêtons avec Verratti. Chantôme a un Verratti dans chaque jambe. Et des cheveux. Match solide du Parisien qui aura effectué un pressing constant sur le technique milieu portugais.

Matuidi (5,5) : Moins impérial que d’habitude. Un pressing intéressant, mais parfois à contretemps. Il serait peut-être temps de le faire souffler ?

Pastore (6,5) : Ce soir, il semblerait qu’Ancelotti lui a également demandé de défendre. Et ça, clairement, il ne sait pas faire. En témoigne sa grande naïveté sur le but portugais (33e). Mais offensivement, il a montré qu’il n’avait pas oublié toutes ses qualités. Une bonne vision du jeu, des services au poil, une tête de justesse à côté (87e)… Malheureusement pour lui, ce soir, Javier n’a pas scoré. Peut-être faudrait-il l’utiliser autrement ? Mais comment ? Remplacé par Nenê à la 87e qui a dû être ravi de jouer six minutes entières.

Lavezzi (7) : A beaucoup couru et a posé beaucoup de problèmes à la défense, pourtant très bonne, du FC Porto. Mais paradoxalement, « El Pocho » (le joufflu) a souvent été pris physiquement par ses adversaires. Décisif avec le but de la victoire (61e) pour lequel il pourra faire un gros poutou à Helton. Remplacé par Verratti à la 76e, qui est entré en jeu au moment où ma télé a bugué.

Ménez (6) : Match mitigé pour l’international français, original n’est-ce pas ? Comme souvent, le compagnon d’Emilie Nefnaf a beaucoup provoqué, a impressionné par sa technique, a obtenu le coup franc de l’ouverture du score, mais a aussi fait des mauvais choix et a parfois privilégié la carte individuelle quand huit coéquipiers mieux placés que lui réclamaient la balle… Remplacé par Jallet (85e) qui s’est dégourdi les jambes.

Ibrahimovic (4) : Autant parfois Ibra porte l’équipe à bout de bras, autant cette fois, c’est l’équipe qui l’a porté. Lui a un peu pesé sur la défense, mais aura raté quelques occasions. Globalement discret, le Suédois n’aura pas zlatané grand-chose ce soir. A ce propos, je tiens à dire que je commence à en avoir soupé des gens qui remplacent n’importe quel mot par « zlatan » ou « zlataner ». Ça me donne envie de les schtroumpfer.

Et vous, vous auriez mis les mêmes notes ? Dites-le en commentaire, ou rejoignez-nous sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.